Les empires coloniaux et les grands courants d’échange vers 1740

La légende est celle du manuel >Hâtier pages 12/13 : jaune : royaume d'Espagne ; violet : royaume du Portugal ; orange : Provinces Unies (Pays-Bas) ; bleu : royaume de France ; rouge : Royaume Uni

La légende est celle du manuel Hâtier pages 12/13 : jaune : royaume d’Espagne ; violet : royaume du Portugal ; orange : Provinces Unies (Pays-Bas) ; bleu : royaume de France ; rouge : Royaume Uni. RAPPEL : il suffit de cliquer sur l’image pour la voir apparaître plein écran ; vous pouvez ensuite zoomer si besoin.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans 4° Histoire, CARTES

le bilan de la première guerre mondiale

1) Le traité de Versailles

Cliquer sur le lien ci-dessous pour ouvrir le fichier pdf.

traité_Versailles_corrige_rouge

L’Allemagne en 1919 : les pertes territoriales de l'Allemagne sont entourées en rouge ; Dantzig, le territoire de Memel et la Sarre sont sous mandat international de la Société des Nations (SDN) ; la zone hachurée en rouge est occupée par des troupes françaises.

L’Allemagne en 1919 : les pertes territoriales de l’Allemagne sont entourées en rouge ; Dantzig, le territoire de Memel et la Sarre sont sous mandat international de la Société des Nations (SDN) ; la zone hachurée en rouge est occupée par des troupes françaises.

2) photographie et peinture

le jour de la signature dans la galerie des laces du château de Versailles ; photographes : Helen Johns Kirtland (1890-1979) and Lucian Swift Kirtland (décédé en 1965)

le jour de la signature dans la galerie des laces du château de Versailles ; photographie de  : Helen Johns Kirtland (1890-1979) et Lucian Swift Kirtland (décédé en 1965)

Détail du tableau de La signature de la paix dans la Galerie des Glaces, Versailles, 28 Juin 1919 par Sir William Orpen (1925) ; tableau conservé au War Imperial Museum à Londres. Pour en savoir plus un lien vers la page du musée dédiée :http://www.iwm.org.uk/collections/item/object/20780

Détail du tableau de La signature de la paix dans la Galerie des Glaces, Versailles, 28 Juin 1919 par Sir William Orpen (1925) ; tableau conservé au War Imperial Museum à Londres. (musée Impérial de la guerre)

Pour en savoir plus notamment sur les personnages un lien vers la page Internet du musée : http://www.iwm.org.uk/collections/item/object/20780 ; il n’y plus qu’à se mettre à l’Anglais !

3) Georges Clemenceau

Georges Clemenceau, né en 1841 à Mouilleron-en-Pareds (Vendée) et mort  en  1929 à Paris, est président du Conseil (chef du gouvernement) de 1906 à 1909, puis de 1917 à 1920. C’est le promoteur de « l’Union sacrée » ; par son sens du commandement et son intransigeance, il entraîne derrière lui la nation. Surnommé le « Tigre » ou le « Père la Victoire », c’est lui qui négocie pour la France au traité de Versailles et impose des conditions très strictes à l’Allemagne.

Georges Clemenceau par le photographe Nadar ; Clemenceau avait de nombreux amis artistes notamment le peintre Monet

Georges Clemenceau par le photographe Nadar ; Clemenceau avait de nombreux amis artistes notamment le peintre Monet.

4) le bilan du premier conflit mondial :

La Russie : Après les deux révolutions, la Russie est en guerre civile : les bolcheviks (« Rouges ») combattent les royalistes (« Blancs ») qui veulent rétablir la monarchie. Lénine met en place le régime soviétique : police politique, parti unique, collectivisation des moyens agricoles et industriels, camps de travail pour enfermer les opposants. Naissance de l’URSS en 1922.

Une nouvelle carte de l’Europe : De 1919 à 1920, six traités redessinent la carte de l’Europe Quatre empires  ont disparu en 1920 : l’Empire allemand (II°  Reich), l’Empire d’Autriche-Hongrie, l’Empire russe et l’Empire ottoman. Apparition de 8 nouveaux pays : Finlande, Estonie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Tchécoslovaquie, Yougoslavie, Irlande.

Le traité de Versailles : pour l’Allemagne : pertes de territoires, démilitarisation, occupation (de la rive gauche du Rhin) et réparations financières et matérielles. Elle est de plus déclarée responsable de la guerre. L’Allemagne se sent humiliée par le traité de Versailles. L’Italie se sent trompée  par ses alliés. Elle n’obtient pas les « terres irrédentes » : le Trentin Adige et Fiume. Les nationalistes dénoncent ces « traités inégaux ».

Les États-Unis : grands bénéficiaires du conflit. Le pays est devenu la première puissance industrielle du monde.

L’Europe est ruinée en 1919. Pénurie et inflation ; démoralisation et souffrance psychique due à la violence des combats, bilan démographique et humain inquiétant.

Les Arts : le surréalisme : rejette toute représentation logique au profit du rêve et de l’instinct et de la révolte. (Vers 1922 en France).

L’expressionnisme : tente de montrer de façon la plus expressive possible la réalité vécue par l’artiste. (Dès 1914 en Allemagne).

5) Une carte :

europe_1920_grand_1

Poster un commentaire

Classé dans 3 ième HISTOIRE, CARTES

Le plus gros porte conteneur du monde

La vague d'étrave est impressionnante te il n'est pas à plein régime !

La vague d’étrave est impressionnante et il n’est pas à plein régime !

http://www.francetvinfo.fr/economie/bourse/marches/video-a-bord-du-jules-verne-le-plus-grand-porte-conteneur-du-monde_339386.html

Par Francetv info

Mis à jour le 04/06/2013 | 07:21 , publié le 03/06/2013 | 21:10

396 mètres de long pour 53,6 mètres de large… C’est peu dire que le Jules-Verne en impose. Ce porte-conteneurs battant pavillon français, le plus grand du monde, doit être inauguré mardi 4 juin à Marseille (Bouches-du-Rhône) par François Hollande.

Les journalistes de France 2 Laurent Desbonnets et Nicolas Auer ont pu, en exclusivité, monter à bord de ce géant des mers, dont la cale pourrait transporter l’équivalent de la tour Eiffel ou de cinq Airbus A380.

Ce porte-conteneurs, qui transporte essentiellement des biens manufacturés en provenance d’Asie et à destination de l’Europe, possède aussi un gros appétit. Un trajet classique consomme ainsi 9 000 tonnes de fioul, soit 250 000 pleins d’une berline habituelle. Cela permet aux moteurs de faire avancer le navire à 24 nœuds, soit près de 45 km/h.

un pdf pour plus d’information : jules_verne_cma_cgm

partir en cargo : http://www.metronews.fr/info-locale/marseille-les-cargos-s-amusent/mkcb!V6X9BhjNBRJqc/

21 Commentaires

Classé dans 4 ième Géographie

Les traites négrières du VII° au XIX° siècle

traites_negrieres_carte_3_contours_plains_fleches

traites_negrieres_carte_4_legende

Poster un commentaire

Classé dans 4° Histoire, CARTES

L’expansion musulmane du VII° au IX° siècle

debut_islam_fond_carte3_5omeyyades

Poster un commentaire

septembre 9, 2015 · 10:44

Les domaines climatiques dans le monde

PlanisFond clim_couleur

zones_climatiques_legende

zones_climatiques_zones_nommees

Poster un commentaire

Classé dans 6 ième géographie

la Grèce ancienne : Delphes, un sanctuaire panhellénique

le théâtre de Delphes : un site ouvert sur la vallée, bordé par une falaise au pied du Mont Parnasse

le théâtre de Delphes : un site ouvert sur la vallée, bordé par une falaise au pied du Mont Parnasse

delphes_plan0002

25_litrai_en_électrum_représentant_un_trépied_delphien

Une pièce en électrum (mélange naturel d’or et d’argent) de la cité de Syracuse, datant de  310-305 avant Jésus-Christ

Diamètre : 15,5mm  Poids : 3,62g

Description avers (=face) : Tête laurée (= avec une couronne de laurier, l’arbre d’Apollon) d’Apollon à gauche, les cheveux longs ; derrière la tête, une amphore.

Description revers (= pile)  : Trépied delphien. Légende revers : SURAK-OSIWN ; Traduction revers : (de Syracuse).

Kylix attique à figures rouges, 440-430 av. J.-C. Provenance : Vulci. Altes Museum Berlin, Kompartiment XVIII (Im Heiligtum), case 1, F 2538

Kylix (= vase peu profond et évasé servant à boire le vin lors des banquets) attique (c’est-à-dire de la région d’Athènes) à figures rouges représentant la Pythie.
Datation : 440-430 avant Jésus-christ.
Provenance : Vulci (Italie, non loin de Rome).
Lieu de conservation : Altes Museum à Berlin (Allemagne).

L’oracle à Crésus (d’après Hérodote).

Comme l’oracle ne doit pas se tromper, les réponses sont souvent ambiguës. En 546 av JC, Crésus, roi de Lydie, demande à l’oracle s’il doit partir en guerre contre Cyrus le roi des Perses. L’oracle lui répond : « Si tu fais la guerre aux Perses, tu détruiras un grand empire. » Crésus part en guerre, mais il est battu et fait prisonnier, il revient donc à Delphes accuser le dieu de l’avoir trompé. La Pythie lui réplique : « Tu aurais dû demander au dieu de quel empire il parlait, le tien ou celui de Cyrus ? »

le temple d'Apollon, le maître du lieu !

Le temple d’Apollon, le maître du lieu !

l'arbre d'Apollon, le laurier noble ou de son nom vulgaire le laurier sauce

L’arbre d’Apollon, le laurier noble ou de son nom vulgaire le laurier sauce

le trésor des Athéniens, reconstruit par des archéologues

Le trésor des Athéniens, reconstruit par des archéologues…

et sa restitution en couleur : les monuments étaient peints ; les armes sont là entre autre pour célébrer la victoire de marathon sur les perses en 490 avant J-C. Nous l'étudierons proochainement

… et sa restitution en couleur : les monuments étaient peints ; les armes sont là entre autre pour célébrer la victoire de Marathon sur les perses en 490 avant J-C. Nous l’étudierons prochainement.

2 Commentaires

Classé dans ANTIQUITE

Carte : la Méditerranée grecque au V° siècle avant Jésus-Christ

colonisation_grecque_12_legende

Un diaporama (cliquer sur le titre ci-dessous) avec des consignes pour apprendre et faire bien. Cliquer sur l’onglet diaporama puis dans le menu déroulant visionner le diaporama ou la touche F5. Pour apprendre à lire des cartes, il faut également en faire. Une carte est en effet un outil très performant pour donner beaucoup d’informations dans un espace celui de la feuille ou de l’écran limité. Le maître mot est : lisibilité. Bon courage !

La Méditerranée au V° siècle avant Jésus-Christ

Le fonds de carte à compléter et imprimable ; format pdf.

mediterranee_grecque_fonds

Poster un commentaire

Classé dans ANTIQUITE, CARTES

LA GRECE ANCIENNE : la carte

carte_grece_simple

consignes d’exécution

  1. mers au crayon de couleur bleu ciel
  2. terre au crayon de couleur jaune
  3. points noirs : au stylo noir, nom des villes en minuscules, première lettre MAJ.
  4. Ajouter les 6 sanctuaires panhelléniques ; vous avez le choix de le figurer par une étoile, un point, un carré, pourvu que ce soit rouge ! Compléter éventuellement avec le nom au stylo noir comme les villes.
  5. Nom des régions : MAJ. Stylo noir
  6. nom des mers : MAJ. stylo bleu
  7. nom des passages maritimes : Bosphore et Hellespont au stylo bleu
  8. ne pas oublier le Mont Olympe et son altitude.
  9. Ajouter la légende pour les sanctuaires panhélleniques
  10. finir par le titre avec sa date, souligné.

Poster un commentaire

Classé dans ANTIQUITE, CARTES