la Grèce ancienne : Delphes, un sanctuaire panhellénique

le théâtre de Delphes : un site ouvert sur la vallée, bordé par une falaise au pied du Mont Parnasse

le théâtre de Delphes : un site ouvert sur la vallée, bordé par une falaise au pied du Mont Parnasse

delphes_plan0002

25_litrai_en_électrum_représentant_un_trépied_delphien

Une pièce en électrum (mélange naturel d’or et d’argent) de la cité de Syracuse, datant de  310-305 avant Jésus-Christ

Diamètre : 15,5mm  Poids : 3,62g

Description avers (=face) : Tête laurée (= avec une couronne de laurier, l’arbre d’Apollon) d’Apollon à gauche, les cheveux longs ; derrière la tête, une amphore.

Description revers (= pile)  : Trépied delphien. Légende revers : SURAK-OSIWN ; Traduction revers : (de Syracuse).

Kylix attique à figures rouges, 440-430 av. J.-C. Provenance : Vulci. Altes Museum Berlin, Kompartiment XVIII (Im Heiligtum), case 1, F 2538

Kylix (= vase peu profond et évasé servant à boire le vin lors des banquets) attique (c’est-à-dire de la région d’Athènes) à figures rouges représentant la Pythie.
Datation : 440-430 avant Jésus-christ.
Provenance : Vulci (Italie, non loin de Rome).
Lieu de conservation : Altes Museum à Berlin (Allemagne).

L’oracle à Crésus (d’après Hérodote).

Comme l’oracle ne doit pas se tromper, les réponses sont souvent ambiguës. En 546 av JC, Crésus, roi de Lydie, demande à l’oracle s’il doit partir en guerre contre Cyrus le roi des Perses. L’oracle lui répond : « Si tu fais la guerre aux Perses, tu détruiras un grand empire. » Crésus part en guerre, mais il est battu et fait prisonnier, il revient donc à Delphes accuser le dieu de l’avoir trompé. La Pythie lui réplique : « Tu aurais dû demander au dieu de quel empire il parlait, le tien ou celui de Cyrus ? »

le temple d'Apollon, le maître du lieu !

Le temple d’Apollon, le maître du lieu !

l'arbre d'Apollon, le laurier noble ou de son nom vulgaire le laurier sauce

L’arbre d’Apollon, le laurier noble ou de son nom vulgaire le laurier sauce

le trésor des Athéniens, reconstruit par des archéologues

Le trésor des Athéniens, reconstruit par des archéologues…

et sa restitution en couleur : les monuments étaient peints ; les armes sont là entre autre pour célébrer la victoire de marathon sur les perses en 490 avant J-C. Nous l'étudierons proochainement

… et sa restitution en couleur : les monuments étaient peints ; les armes sont là entre autre pour célébrer la victoire de Marathon sur les perses en 490 avant J-C. Nous l’étudierons prochainement.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans ANTIQUITE

2 réponses à “la Grèce ancienne : Delphes, un sanctuaire panhellénique

  1. martins Antoine

    Bonsoir monsieur Koch, et ce que il faut colorier pour le plan
    Je suis en 605

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s