Archives de Catégorie: 4 ième Géographie

Les échanges de marchandises : 3 cartes pour se situer sur un planisphère

Le Christophe Colomb, porte conteneur de la CMA-CGM.

Le Christophe Colomb, porte conteneur de la CMA-CGM. Faites une recherche sur ses caractéristiques : date de mise en service, taille, puissance, cargaison, trajets effectués, équipage, port d’attache.

4_facades_maritimes_monde_fond_simple

7_grands_ports_monde_fond_simple

points stratégiques routes maritimes monde_fond_simple

C’est fait ! Voici donc les principales routes maritimes :

ports_25_plus_grands_modifie

Publicités

Commentaires fermés sur Les échanges de marchandises : 3 cartes pour se situer sur un planisphère

Classé dans 4 ième Géographie, CARTES

Résumé : des échanges à la dimension du monde : les échanges de marchandises

Depuis les années 1950, et avec la mondialisation, les échanges de marchandises ont enregistré une forte progression. Le transport maritime assure l’essentiel des échanges de marchandises. Il permet l’acheminement de grandes quantités de produits dans des navires spécialisés : porte-conteneurs, vraquiers, « RO-RO » avec pont-levis pour le transport de véhicules, navires réfrigérés, ainsi que les bateaux de transport de produits liquides et gazeux : pétroliers, chimiquiers, gaziers. Toutefois à terre des liaisons par voie ferrée, voie fluviale, route ou pipeline sont indispensables.

Les conteneurs facilitent le transport de marchandises. Ce sont des boites métalliques aux dimensions standardisées, empilables les une sur les autres, connectées entres elles par des fixations également normalisées (les « twist-locks »). Il est possible d’y mettre toute sorte de produits. Ils peuvent être rapidement chargés ou déchargés d’un navire, d’un camion ou d’un train sans qu’il y ait besoin de les ouvrir. Le transport est ainsi rationalisé, les ruptures de charges minimisées. Les grands ports des façades maritimes jouent ainsi pleinement leur rôle de plateforme multimodale.

De nombreux acteurs interviennent dans ces échanges : les logisticiens organisent le transport pour le compte de sociétés, pour les armateurs de compagnies maritimes, ou des compagnies de transport routier, fluvial ou ferroviaire.

L’essentiel des flux de marchandises se réalise entre trois grands pôles du commerce mondial : l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie orientale (on parle de « Triades »). Ils sont desservis par les importants réseaux de lignes maritimes des compagnies maritimes telle la CMA-CGM.

Les canaux (Panama et Suez) et les détroits (Nord Pas-de-Calais, Gibraltar et Malacca ; Ormuz et le Bosphore dans une moindre mesure) sont des points de passages stratégiques. Ils permettent de relier deux océans ou deux mers.

Poster un commentaire

Classé dans 4 ième Géographie

Triade et BRICS

les BRICS

les BRICS

les pays de la "Triade"

les pays de la « Triade »

A vous de jouer pour identifier les différents pays…

Poster un commentaire

Classé dans 4 ième Géographie, CARTES

les différents types de navire

Quelques éléments constitutifs d'un bateau ponté : 1- proue ou étrave, 2- bulbe d'étrave, 3- ancre, 4- bordé de la coque, 5- hélice devant le safran, 6- poupe, 7- cheminée, 8- superstructure, 9- pont.

Quelques éléments constitutifs d’un bateau ponté : 1- proue ou étrave, 2- bulbe d’étrave, 3- ancre, 4- bordé de la coque, 5- hélice devant le safran, 6- poupe, 7- cheminée, 8- superstructure, 9- pont.

schéma : http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=1993

un document en pdf sur les types de bateaux : Types-de-bateaux

Poster un commentaire

Classé dans 4 ième Géographie

Le plus gros porte conteneur du monde

La vague d'étrave est impressionnante te il n'est pas à plein régime !

La vague d’étrave est impressionnante et il n’est pas à plein régime !

http://www.francetvinfo.fr/economie/bourse/marches/video-a-bord-du-jules-verne-le-plus-grand-porte-conteneur-du-monde_339386.html

Par Francetv info

Mis à jour le 04/06/2013 | 07:21 , publié le 03/06/2013 | 21:10

396 mètres de long pour 53,6 mètres de large… C’est peu dire que le Jules-Verne en impose. Ce porte-conteneurs battant pavillon français, le plus grand du monde, doit être inauguré mardi 4 juin à Marseille (Bouches-du-Rhône) par François Hollande.

Les journalistes de France 2 Laurent Desbonnets et Nicolas Auer ont pu, en exclusivité, monter à bord de ce géant des mers, dont la cale pourrait transporter l’équivalent de la tour Eiffel ou de cinq Airbus A380.

Ce porte-conteneurs, qui transporte essentiellement des biens manufacturés en provenance d’Asie et à destination de l’Europe, possède aussi un gros appétit. Un trajet classique consomme ainsi 9 000 tonnes de fioul, soit 250 000 pleins d’une berline habituelle. Cela permet aux moteurs de faire avancer le navire à 24 nœuds, soit près de 45 km/h.

un pdf pour plus d’information : jules_verne_cma_cgm

partir en cargo : http://www.metronews.fr/info-locale/marseille-les-cargos-s-amusent/mkcb!V6X9BhjNBRJqc/

21 Commentaires

Classé dans 4 ième Géographie

L’ouverture de nouvelles routes maritimes par l’océan Arctique – deuxième partie : route du Nord-est. (dossier facultatif)

A noter que la notion d’eau territoriale n’empêche pas la liberté de circuler, prévue par le code international de la navigation ; les eaux territoriales sont une notion exploitée notamment pour l’exploitation des ressources sous marines (pétrole ou autres)

Voici donc cette fameuse route :

Hamburg - Tokyo:  Voie maritime nord ~13000 km (ligne rouge) via le Canal de Suez ~21000 km (ligne verte) ute marime du NE  Hamburg - Tokyo:  Voie maritime nord ~13000 km (ligne rouge) via le Canal de Suez ~21000 km (ligne verte)

route maritime du NE : Hamburg – Tokyo:
Voie maritime nord ~13000 km (ligne rouge) 35 jours navigation
via le Canal de Suez ~21000 km (ligne verte) 48 jours navigation

Évolution du trafic par la route du nord-est :

Nombre de navires non russes ayant emprunté le passage

2

4

34

46

2009

2010

2011

2012

Pour passer il faut l’aide d’un brise glace russe, qui même à 100000 €/jour est rentable !

le brise glace russe Yamal

le brise glace russe Yamal

• Date de construction : 1992
• Pavillon : Russe
Longueur : 150 m
Largeur : 30 m
Tonnage : 23 500 tonnes
Vitesse : 19,5 nœuds
Tirant d’eau : 11m
Épaisseur de glace traversable : 2,80 m
Équipage : 150 membres
Passagers : 100 passagers
Cabines : 50cabines

Une problématique pour notre futur :

Si la perspective d’un océan Arctique de plus en plus navigable peut satisfaire certains intérêts économiques, elle inquiète les scientifiques. Car la diminution et à terme la disparition de la banquise pérenne devrait engendrer des changements climatiques et environnementaux majeurs, dont les effets dépasseront probablement les frontières de l’Arctique. A quoi il faut ajouter l’exploitation polluantes des ressources sous marines telles le pétrole.

4 Commentaires

Classé dans 4 ième Géographie

L’ouverture de nouvelles routes maritimes par l’Océan Arctique – première partie : la route du Nord-ouest (dossier facultatif)

Le «passage» du Nord-Ouest : un raccourci viable ?

C’est un passage mythique bien connu des explorateurs depuis le XVI° siècle. Ils cherchaient à contourner l’Amérique par le Nord pour déboucher en Asie. Les noms donnés aux détroits, baie et autres îles sont souvent ceux d’explorateurs.

New York - Tokyo:  Passage Nord Ouest = 14000 km (ligne rouge) via le Canal de Panama = 18200 km (ligne verte)

New York – Tokyo:
Passage Nord Ouest = 14000 km (ligne rouge)
via le Canal de Panama = 18200 km (ligne verte)

1) La fonte de la banquise :

La banquise, surface de mer gelée, contrairement à la calotte glaciaire (glacier constitué de l’eau douce des précipitations de neige), fond en en été (jusqu’à septembre) pour se reformer en hiver (elle est la plus étendue en mars).

Avec l’épisode de réchauffement climatique que nous traversons, l’eau est plus chaude et moins salée. L’embâcle (1) est plus tardif et la débâcle (2) est plus précoce d’environ trois semaines.

En zone arctique, la surface de la banquise a été réduite de 13,7 % depuis 1981, chiffres fournis par le National Snow and Ice Data Center (NSIDC) américain. Son épaisseur a diminué de 42 %.

l'extension des glaces au 30 septembre 2013, comparée à septembre 1981

l’extension des glaces au 30 septembre 2013, comparée à septembre 1981

2) La route du Nord Ouest :

Avantages supposés

Gain en distance donc en terme de coût : moins de jour de mer = moins de fioul consommé par les navires.

Pas de limite de tirant d’eau (voir cahier) ou de gabarit (taille) comme dans les canaux de Suez et Panama.

Pas de délai d’attente en entrant dans les canaux, ni de péage.

Inconvénients :

Glaces dérivantes imposants des cargos à coque renforcée ou la location de brise glace russe (100000 €/jour !) servant de pilote.

Risque majeur de pollution en cas d’accident qui plus est sur une longue durée.

Sauvetage éventuel très difficile et coûteux en raison des conditions climatiques.

Problèmes stratégiques : eaux en grande partie sous la souveraineté du Canada : comment assurer la sécurité ? D’autres part ces eaux sont revendiquées comme internationale par d’autres pays :  l’enjeux de l’accès aux ressources arctiques est tel qu’il aiguise les appétits des pays riverains.

 

(1)            embâcle, au masculin : obstruction des eaux par les glaces dans ce cas. Mot formé sur le mot débâcle.

(2)            débâcle, féminin : brusque fonte des glaces marines. C’est également une défaite militaire majeure suivie de la retraite des troupes !

 

Poster un commentaire

Classé dans 4 ième Géographie